010206

Un coeur, un pilote...

f_jguv_2(ULM Dynamic WT9)

.

            Il est 15.30 PM, vous êtes en vol de croisière après une semaine de travail particulièrement pénible. Vous êtes vraiment fatigué, contrarié et frustré.

            Soudain vous ressentez une vive douleur à la poitrine qui commence à s'irradier au bras et à la mâchoire. Votre GPS vous donne la piste la plus proche à 12 NM, et malheureusement vous ne savez pas si vous arriverez à temps.

Vous avez bien suivi un cours de secourisme, mais on ne vous a jamais enseigné com_coeur_avion_1_mment vous réanimer vous-même !!!

QUE FAIRE ?

La possibilité de ce cas, malgré que l'on aille jusqu'à un suivi médical régulier des pilotes avion, semble justifier la pertinence de cet article.

Sans aide, une personne dont le coeur arrête de battre normalement et qui commence à se sentir faible n'a 180px_zeno_nostalgiaqu'une dizaine de secondes seulement avant de s'évanouir.
Cependant, ces victimes peuvent se secourrir elles-mêmes en toussant très vigoureusement et à plusieurs reprises, en prenant une profonde inspiration avant chaque toux.

La toux doit être profonde et prolongée, comme lorsque nous expulsons des sécrétions provenant du fond de la poitrine.
Les profondes inspirations suivies par des toux profondes et prolongées doivent être répétées spo200500711ans arrêt toutes les 2 secondes jusque bien après votre atterrissage puis réclamez des secouristes si les battements de votre coeur ne sont pas redevenus normaux.

Les respirations profondes apportent l'oxygène aux poumons et le fait de tousser masbiomec01se le coeur et active la circulation sanguine, ce qui l'aide à reprendre un rythme normal. Ainsi soulagées, les victimes de crise cardiaque peuvent se rendre à l'hôpital.

.

.

Tiré du chapitre 240 d'un communiqué émis par les soins de santé de l'hôpital Rochester intitulé :

<<ET LES BATTEMENTS REPRENNENT>>

Posté par diver à 23:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Un coeur, un pilote...

    prévention

    "Vous êtes vraiment fatigué, contrarié et frustré" Le mieux, ne pas prendre l'air dans un état comme celui là !

    Posté par Nico, 010512 à 12:03 | | Répondre
Nouveau commentaire